post item

Nicolas « Jozef » Fabre alias Jobaga, musicien pluri-instrumentiste, auteur, compositeur, interprète, chante en soussou et en anglais au son d'un N'Goni hybride.

Le projet Jobaga

Au carrefour de trois identités musicales : la musique d'Afrique de l'ouest, le jazz et la pop musique, la volonté de Jobaga est simple : questionner les sonorités, les combiner, les mêler, les confronter, faire vibrer notes, rythmes et harmoniques; croire en l'émotion des sons. Autrement dit, développer un langage musical singulier, original. Cet instrument traditionnel, il a choisi d’apprendre à en jouer de façon autodidacte, en France, de l’explorer, à sa façon.

Il raconte ses voyages, notamment en Guinée où il a séjourné à maintes reprises pour y apprendre la musique d’Afrique de l’ouest et la polyrythmie par le biais des percussions. C’est là-bas qu’il a appris à parler le soussou, une langue du peuple Baga... (d'ou "JO-BAGA). La Guinée, pays cher à son cœur... pays où il retourne... quand il le peut…

Cheminement artistique

Nicolas Jozef Fabre a très tot baigné dans le jazz.
Il pratique dès l’enfance le piano et l'écriture.
En 1998, il termine deuxième du concours des Jeunesse Musicales de France (JMF) au cirque d'hiver de Paris.
De 1999 à 2006 il tourne avec le groupe King Riddim et réalise environ 350 concerts dans toute la France.
En 2003 il obtient une licence en faculté de musicologie. Il obtient en 2007 le DEM de jazz au CNR de Rouen avec mention.
Assiste à plusieurs master classes au cours de ses formations dont celle de "Chassagnite François" ou "Magic Malik","Thomas Gaye"…
Il voyage régulièrement en Guinée pour se former à l'art de la musique d'Afrique de l'ouest. Depuis 2004, il accumule les expériences et rencontres musicales interculturelles, et se spécialise dans l'alchimie du Jazz et de la musique mandingue.
En 2007 Il enregistre l'album "paris-Conakry" en Guinée, album issu de la collaboration de musiciens de jazz et de musicien guinéens. Il découvre également l'art de la danse et l'accompagnement de cours, stages, cérémonies donnés en france, en guinée et au mali.
Il s'investi par ailleurs dans des projets musicaux bien différents et plus actuels tel que la chanson française, le jazz "Tsunadé", le Hip Hop "Hi-Phonics", la musique electro "Hold on"… Enfin, il se spécialise dans le travail de boucles loopés en live depuis 2008, et travail sous cette forme avec "Ben Herbert Larue" et "Dentelle coccinelle" de la compagnie ô clair de plume, ainsi que "passages, circulez" de la compagnie Nyaga (CF: Rubrique "Autres projets")

Actions culturelles :

En marge des représentations scèniques, Jobaga mène des actions culturelles auprès de différents publics tels que des hopitaux pour des enfants malades à l'hopital de Saint Aubin les Elbeufs, des écoles, bibliothèques... Jobaga y évoque ses voyages et ses rencontres. Un univers de rêve et de partage se déploie, aux rythmes des notes douces et cristallines du n'goni.

Jobaga

Loading